Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le PCF de la région PACA propose la gratuité des TER !

Ça ressemble à un billet « à composter avant l’accès au train ». Certes, la couleur en diffère, mais on dirait un vrai. Pourtant, ce n’est pas un vrai. « Du moins pour l’instant », précise Jean-Marc Coppola, tout frais émoulu de sa responsabilité de chef de file des candidats communistes sur la liste front de gauche élargi. Et Gérard Piel, Vice-Président de la région PACA délégué au transport de le dire à l’unisson avec lui.

Le faux (vrai demain selon les deux élus), billet est en effet barré de la mention « gratuité des TER ». Pour les profanes « Trains Express Régionaux ». Et souligné en blanc dans un bandeau noir, de l’inscription « +écologique, +citoyen, +de pouvoir d’achat ».

C’est donc dans un train, express régional s’entend, que Jean-Marc Coppola a effectué hier ma­in la première proposition de sa campagne électorale pour les prochaines régionales. Ce choix n’était pas gratuit, à la différence de l’ensemble des TER sur l’ensemble du réseau de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA), selon la proposition formulée à cette occasion.

Histoire de réaffirmer le sens de la démarche choisie par les communistes de cette région. Leurs élus reconnaissent les apports de 12 années de gestion de l’assemblée régionale par la gauche. Mieux, ils revendiquent « leur empreinte » dans son bilan. Ainsi, dans « le triplement de l’offre de transport par les TER, la modernisation du matériel, la réouverture de gares et de lignes, et dans les 4 ans, la mise sur trois voies du tronçon Marseille-Aubagne », choisi symboliquement pour cette initiative.

Et de globaliser en rappelant les « plus de milliards d’euros d’investissements » assortie du constat formulé par Jean-Marc Coppola : « plus l’offre augmente, plus les gens prennent le train ». Cela étant rappelé, et assumé, « aujourd’hui, on peut faire mieux ». Tant du côté de la SNCF qui ne donne pas les moyens, notamment humains, à la qualité du service public : trains supprimés ou en retard... Que « des incohérences du discours gouvernemental avec la politique du fret qui va, sur pour notre seule région déverser sur les routes 300 000 camions supplémentaires ».

Que du côté du Conseil régional lui-même. C’est le sens de la proposition.

Christian Carrère (La Marseillaise, le 28 novembre 2009)

 

« Faisable et crédible »

« Nous proposons la gratuité des TER sur l’ensemble du réseau régional ».

Selon Jean-Marc Coppola auteur de ces propos, une telle mesure est à la fois « réaliste et urgente ». Il s’agit en effet d’« .une mesure sociale liée au pouvoir d’achat », d’« une mesure écologique » dès lors que les gens laisseraient leur voiture pour prendre le train. Elle constituerait un mieux par rapport à ce qui existe avec « les tarifications sociales », celles pour les jeunes ou pour les trajets domicile lieu de travail.

Et le chef de file des candidats communistes sur la liste « Front de Gauche » de faire observer que « la gratuité des transports existe déjà » en citant Gap, Aubagne, ou le tramway de Bobigny. Il y voit la preuve que c’est « faisable et crédible ». Qui plus est, Jean-Marc Coppola situe cette proposition dans celle de ne pas s’en tenir aux déplacements « de gare à gare » mais d’agir pour « une complémentarité des moyens de transport ».

28 novembre 2009

Tag(s) : #Elections régionales 2010