Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stopper le fléau du chômage nécessite des mesures d’urgence (CGT)

Pour le 21ème mois consécutif, les chiffres des demandeurs d’emploi est en hausse de 43 000 chômeurs supplémentaires qui viennent gonfler les chiffres déjà impressionnant de l’année 2012, portant à 5 294 800 le nombre de chômeurs officiels toutes catégories confondues.

C‘est une hausse de 8,7% en 1 an, de 15,14% pour les chômeurs les plus âgés et de 18,5% pour les chômeurs de longue durée.

Le taux de chômage de 10,9%, les 2 millions de chômeurs de longue durée comptabilisés en décembre 2012, les 80 000 supplémentaires en fin de droit chaque mois, la hausse de 14,4% de ceux percevant l’ASS et de 13,3% des bénéficiaires du RSA  condamne les politiques d’austérité menées actuellement pour sortir de la crise.

Si on croit les « experts » l’année 2013 ne devrait pas inverser la tendance, d’ors et déjà 174 000 suppressions d’emplois prévues, et ce n’est pas les 8 000 emplois d’avenir qui vont inverser la tendance.

Il y a urgence à trouver des solutions rapides , cela passe notamment par l’arrêt des licenciements, des suppressions de postes dans la fonction publique et la création de milliers d’emploi pour répondre aux besoins de développement des services publics, et par l’augmentation des salaires et des pensions pour relancer l’économie par la consommation.

La CGT réaffirme son opposition de voir le gouvernement retranscrire dans la loi, l’ANI du 11 janvier 2013 dit de « Sécurisation de l’emploi » destructeur du droit du travail : faciliter les licenciements, précariser l’emploi n’inversera pas la courbe du chômage. Ce ne sont pas les emplois supprimés aujourd’hui qui feront l’emploi de demain.

C’est pourquoi, la CGT appelle avec FO, FSU et Solidaires, les salariés à une journée d’action nationale interprofessionnelle le 5 mars 2013 en participant aux rassemblements, manifestations et arrêt de travail.

Montreuil le 27 février 2013

Tag(s) : #Emploi