Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REFUSER L’AUSTERITE DANS LES COLLECTIVITES

 

Déclaration d'Alain Bolla, Conseiller Régional PACA, responsable départemental du PCF (Var)

 

Le pouvoir a engagé une offensive d’ampleur contre la souveraineté des collectivités territoriales et la démocratie de proximité.

L’asphyxie budgétaire des collectivités est organisée par une centralisation autoritaire des pouvoirs couplée au désengagement de l’état sur ses prérogatives et engagements.

La suppression de la taxe professionnelle, qui n’est à ce jour compensée que pour partie par l’Etat, sera définitive dans moins de deux ans et aggravera encore la situation des collectivités.

Il s’agit en fait de les priver de toute autonomie financière, donc de tout pouvoir de décision véritable.

C’est l’Etat UMP qui déterminera leurs charges et contrôlera leurs ressources. Elles se retrouveront dès lors placées sous une pression scandaleuse visant à les contraindre à gérer des budgets peau de chagrin, donc de sacrifier les besoins des populations.

C’est un énorme transfert de charges que la droite est en train de réaliser sur les familles qui sont déjà dans les pires difficultés.

Toutes les collectivités sans exception vont se retrouver confrontées à la même situation sans aucune autre marge de manœuvre possible que de céder au privé des services publics locaux, de renoncer aux engagements électoraux, ou d’augmenter les impôts locaux en jouant tout à la fois sur le taux et la base d’imposition, ainsi que sur les abattements. C’est inacceptable pour la démocratie car les assemblées locales se voient transformées en simple exécutantes de la politique gouvernementale et insupportable pour les populations !

La situation, faite à La Seyne sur mer, est de ce point de vue significative.

Cette démarche est le pendant de la réforme des collectivités territoriales qui vise à liquider les départements. Les communes seraient ainsi mises en situation de difficultés extrêmes facilitant leurs absorptions par les communautés d’agglomérations ou les grandes métropoles.

Le conseil général du Var à quant à lui engagé sa mutation en accompagnant sa politique régressive d’annonces sans aucune crédibilité.

Les coupes sombre dans les budgets culturels, associatifs ou sportifs ne proviennent pas de la baisse des droits de mutation et des catastrophes naturelles, l’essentiel provenant d’un cumul de la non compensation par l’Etat des charges décentralisées telles que la dépendance ou le RSA et des orientations politiques contenues dans les SCOT.

Chacun peut le voir, en osmose avec le fond de la politique de SARKOZY, les élus varois de droite vont devoir rendre des comptes aux populations dans les conséquences des gestions locales.

Face à cette situation, la question de la résistance citoyenne est posée, en intervenant dans les conseils municipaux et au niveau de la préfecture.

Les partis et les élus de gauche ont une responsabilité pour aider à cette intervention citoyenne.

Il est urgent de se lever pour refuser l’austérité dans les collectivités, car c’est l’austérité et les inégalités pour les familles.

 

 

                                                                                  La Valette du Var le 21 novembre 2010

 

Tag(s) : #Politique