Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marseille : Appeler l'armée ne réglera pas les problèmes (Pierre Dharréville, PCF)

 

 

Il faut mettre fin aux règlements de compte meurtriers qui touchent la région marseillaise depuis quelques mois. Cette situation est grave.

Mais ce n'est certainement pas en faisant quadriller la ville par l'armée que l'on pourra y faire face. Son métier n'est pas de lutter contre le crime. Cela ne règlera pas les problèmes. Les habitants des quartiers, en plus des difficultés d'emploi, de logement, de pouvoir d'achat n'ont pas besoin qu'on les fasse vivre dans des camps militarisés. C'est par les vertus de l'État de droit, de la démocratie et de la justice sociale que l'on pourra réellement changer les choses.

Il faut démanteler les trafics grâce à une police d'investigation dotée de moyens suffisants, il faut répondre, aux problèmes sociaux qui sont particulièrement forts à Marseille. La pauvreté qui règne dans les quartiers est le résultat de longues années de politiques libérales qui ont détruit l'économie et l'emploi au profit des marchés financiers.

Pour en sortir, il faut des choix courageux qui pourront empêcher que les trafiquants y fassent leur terrain de jeu et y détruisent des vies.

Il faut proposer un avenir aux jeunes en les sortant du chômage et de la précarité qui sont leur quotidien. Marseille, trop longtemps délaissée, doit faire l'objet d'un effort particulier de l'État avec un véritable plan de relance. C'est avec les habitants, les associations, les éducateurs, les enseignants, les travailleurs sociaux, les agents des services publics que les autorités doivent agir. Ce sont eux qui doivent colorer de leur soif de vivre les quartiers de Marseille.

Pierre Dharréville, secrétaire de la Fédération PCF des Bouches-du-Rhône

Jeudi 30 août 2012

Tag(s) : #Politique