Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Après les puissantes journées des 24 juin et 7 septembre,

3 millions de manifestants le  23 septembre 2010

TOUS ENSEMBLE POUR : 

Réussir les manifestations et rassemblements du
2 octobre 2010 à TOULON 14H30 (Liberté)

Participer à la journée de grèves et de manifestations

du 12 octobre

           Gagner sur les revendications

Ø              La mobilisation ne se dément pas, continuons à l’élargir


Poursuivant dans le style et la méthode du «désormais quand il y a une grève en France, ça ne se voit pas », Sarkozy a donné le la d’un déchaînement de communication gouvernementale mensonger sur la réalité vraie des grèves et manifestations le 23 septembre.

Accusant à nouveau le coup de l’hostilité grandissante du peuple, il tente en vain, en mettant un voile sur la mobilisation plus nombreuse et plus déterminée des salariés et des retraités, d’éteindre un incendie qui s’étend.


Car la réforme des retraites pilotée par le gouvernement et concoctée pour le compte du MEDEF cristallise tous les mécontentements engendrés par la politique antisociale du Président de la République et de tout le pouvoir en place.

Un sondage pour les Echos indique une cote d’impopularité du gouvernement rarement atteinte avec 69 % des gens qui jugent mauvaise ou très mauvaise sa politique, 57 % qui pensent qu’il doit céder sur sa décision de repousser  l’âge légal de la retraite de 60 à 62 ans et de reculer sur le relèvement de 65 à 67 ans permettant d’obtenir une retraite à taux plein.

Selon un autre sondage à l’initiative de la CGT, 63 % des français sont favorables à ce que le gouvernement ouvre un grand débat national et examine des propositions alternatives.

Jamais sans doute, il n’y a eu une telle convergence entre les appels à la mobilisation de la CGT et d’autres organisations et l’état d’esprit des salariés et des retraités.

Mais c’est dans l’action que les sondages se doivent de se vérifier, en particulier pour les salariés et les retraités en s’engageant beaucoup plus massivement dans les grèves et les manifestations. Il nous revient de convaincre autour de nous les hésitants ou les «participants» de cœur.

·     Oui, il faut taper là où sont les gros sous

Ce que la CGT n’a cessé de dire se vérifie jour après jour. La crise, si elle frappe en premier lieu les victimes ordinaires de l’exploitation capitaliste, elle engraisse honteusement ceux qui en sont à l’origine. Les profits explosent, le CAC 40 est au zénith, les banques touchent le nirvana financier !

Dans le même temps, les super moralisateurs du système comme ils se prétendaient continuent d’avoir la main lourde contre nos porte-monnaie et la main leste à la caisse pour les détenteurs-profiteurs du bouclier fiscal (les 1169 plus fortunés ont empoché un chèque du Trésor de 326.126 € en moyenne, soit 423,32 millions d’€, la bagatelle de 26 845 années de SMIC brut, 30 222  années de la pension moyenne d’un préposé, 40 029 années de la pension moyenne des femmes).

Le financement par l’emploi, la hausse des salaires, la suppression des allègements des cotisations sociales aux grandes entreprises, faire payer les revenus non soumis à cotisations (intéressement, stock-options, dividendes, participation…), porter de 12 à 18 % la part du PIB consacrée aux retraites, voilà la politique audacieuse qu’il faut oser dès maintenant et pour toutes les années à venir.

·     Ne pas laisser les revendications des retraités à la porte

Les retraités sont bien conscients que si le gouvernement et le MEDEF ont dans le collimateur les retraités de demain, ce n’est pas pour leur réserver un sort meilleur. Surtout  qu’ils ont été quels que soient leur régimes de retraites,  victimes solidaires au bas de la feuille de pensions des réformes de 1987, 1995, 2003. Pensions, protection sociale, fiscalité, transports, accès aux soins, mutuelle, etc. tout cela fait l’objet d’un tir groupé pour affaiblir le niveau de vie des retraités et dans certains cas mettre en péril une retraite en bonne santé.

L’USR CGT VAR appelle  tous les retraités à participer aux journées d’actions interprofessionnelles des 02 et 12 octobre et à ne rien lâcher  aussi de leurs propres revendications.

Aussi, nous vous engageons à signer et faire signer la pétition sur le pouvoir d’achat et la revalorisation des pensions diffusée par l’USR

POUR :

ü   Le minimum de retraite au niveau du SMIC

ü   Le retour à l’indexation des pensions et retraites sur les salaires

ü   300€ par mois pour tous au titre du rattrapage

ü   La pension de réversion à 75% de la retraite initiale

ü   Le retour de la revalorisation annuelle des pensions au 1er janvier et

ü   un rattrapage pour 2010

ü   Le financement de la perte d’autonomie par la solidarité nationale c’est à dire la sécurité sociale.

ü   Le rétablissement de ½ part pour les veuves, veufs divorcés, séparés ayant élevé au moins un enfant.

 

NOMS

PRENOMS

SIGNATURES

LIEUX DE VIE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pétition à retourner à l’USR CGT VAR 13 rue Amiral COLLET 83000 TOULON.

 

 

 

 

TOUS ENSEMBLE POUR GAGNER SUR NOS REVENDICATIONS

LE SAMEDI 02 OCTOBRE 14H30 à TOULON place de la Liberté

LE MARDI 12 OCTOBRE  10H00 à TOULON et 10H30 à DRAGUIGNAN

 

Tag(s) : #Retraites