Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Politique / Social - Économie - Article paru le 27 novembre 2009 dans l'Humanité

 

Éric Besson libère la parole raciste

Sous couvert de « débats », des propos violemment xénophobes sont complaisamment publiés sur le site Internet consacré à « l’identité nationale ».

Quand les responsables politiques dérivent, c’est toute une société qui peut glisser. Il suffit, pour s’en convaincre, de consulter le forum ouvert sur Internet par le ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale. Certaines contributions y soulignent, certes, l’ineptie et les dangers de l’opération politique lancée par Éric Besson. Mais, sous couvert de « débat », des propos d’une xénophobie décomplexée, des argumentaires aussi désespérants que l’orthographe douteuse de leurs auteurs y sont complaisamment publiés.

Principalement visée, la religion musulmane, jugée menaçante par de nombreux internautes. « Pendant combien de temps seront bloquées les rues pour les prières musulmanes, autorisera-t-on l’appel du muezzin, les minarets toujours plus hauts ? » écrit ainsi Worty. « Stop à l’islamisation de la France ! » renchérit Nicoray.

Plus largement, ce sont les immigrés issus des ex-colonies qui sont les cibles de ces contributions fétides. « On aime la France ou on la quitte (…). La France n’a pas pillé les colonies, elle les a mise en valeur, souvent au prix de grands sacrifices », résume Jacqueline.


« Toucher toutes les aides possibles et imaginables »


L’attribution de prestations sociales aux familles immigrées est aussi présentée, selon une rhétorique chère au FN, comme un « problème ». « Tous ces étrangers qui viennent en France ne pense qu’à avoir leurs papiers pour toucher toutes les aides possibles et imaginables ! » s’insurge Annette.

En conformité avec la vulgate sarkozyste, les immigrés et leurs descendants sont suspectés de « communautarisme » et sommés de s’assimiler. « Être d’une autre culture, c’est accepter et s’intégrer dans son pays d’accueil (…). C’est également ne pas imposer le “communitarisme” comme SA culture et comme élément perturbateur dans la nation », assène Didier. « Respecter tous les citoyens français (…) c’est savoir se fondre dans nos coutumes et nos traditions », ajoute Tapyrboy. « A l’évidence, il y a un problème d’identité Française. Pour moi, c’est l’immigration qui en est la cause. Les questions sont : pourquoi avait-on besoin d’autant d’immigrants ? La France, pays d’accueille, oui mais, il y a des limites à tout. (…) Imposer de parler Français n’est pas suffisant, il faudrait également imposer l’adoption de la manière de vivre (pas de religion, sinon catholique) », conclut Claude. Certains contributeurs ne dissimulent pas leur désir de voir la France se clôturer tout bonnement et revenir au droit du sang. « Cesser immédiatement l’immigration extra-européenne et le regroupement familial (…), rétablir le droit du sang », propose Jplechaptois.

Pour couronner le tout, Jason suggère de « supprimer les lois socialistes interdisant aux français de désigner un groupe ethnique responsable de méfaits » et de « créer un impôt spécial pour ceux qui veulent soutenir les sans papiers, afin de ne pas pénaliser ceux qui pensent que trop, c’est trop ». Décidément, le « débat sur l’identité nationale » voulu par Éric Besson fait froid dans le dos.

Rosa Moussaoui

Notre dossier Citoyenneté

Tag(s) : #Politique