Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tourves : Le musée des Gueules rouges voit le bout du tunnel


Par G. Leva

Créé le 09/29/2011 - 07:00


Le 24 février 2010, un incendie stoppe net l'ouverture annoncée du musée des Gueules rouges. Les flammes détruisent la toiture et provoquent d'autres désordres à l'intérieur. De l'épaisse fumée s'échappe un profond désarroi. Anciens mineurs, bénévoles, élus locaux et du comté de Provence constatent, impuissants, les dégâts. L'abattement est de courte durée. Tous relèvent vite les manches avec la ferme intention de faire aboutir un projet lancé de longue date. Mais ce combat est tempéré par une interminable bataille. Celle des experts. Sur fond, bien entendu, de nerf de la guerre. Le temps est suspendu aux décisions. Il va maintenant reprendre son cours.

Six mois de chantier

« Les assurances devraient prendre en charge la totalité du coût de la remise en état », souligne Claude Gilardo, président de la CCCP, maître d'ouvrage du projet.

Les traces du sinistre seront balayées ces prochaines semaines. « En premier lieu, le nettoyage de l'ensemble des locaux est entrepris. Les travaux portent sur la charpente de la toiture, puis la réfection complète du second oeuvre sur toute la partie sinistrée. » Six mois seront nécessaires pour tout remettre en ordre.

Tourisme et éducation

En parallèle, d'autres dossiers seront menés à terme. Par exemple, la rédaction et la sélection du contenu du musée s'opéreront avec l'appui du comité scientifique composé de spécialistes.

L'équipe de la communauté de communes se penchera sur le plan de communication, la création d'un logo. Il faut aussi penser aux dépliants, affiches, site Internet... pour assurer la promotion.

Autres tâches à accomplir, l'élaboration des partenariats avec les acteurs institutionnels du tourisme, notamment l'office de la Provence verte et, également, à l'échelon du département et de la région. « Le but est aussi de contribuer au développement touristique du territoire. »

L'Éducation nationale sera également partenaire dans le but d'accueillir des classes, de la maternelle au lycée, « pour sensibiliser les plus jeunes à l'histoire locale. »

De nombreuses tâches restent donc encore à assurer dont la fabrication en atelier du mobilier, des décors, graphismes, supports...

« Dès la fin des travaux, les éléments de muséographie seront mis en place. L'ouverture est prévue au printemps prochain. »

Du personnel qualifié

La volonté du Comté de Provence est de réaliser « une structure ludique et accessible à tous. Un lieu culturel de partage et de savoirs. »

En gage de sérieux et de qualité, « nous ferons appel à du personnel qualifié (1).C'est indispensable au développement de la structure. »

Claude Gilardo a maintenant hâte de couper le ruban tricolore. Mais n'oublie pas ses prédécesseurs, « c'est un projet - comme l'aire d'accueil des gens du voyage - que je n'ai pas commencé. »

Dans quelques mois, les jeunes générations pourront plonger dans le temps. À une époque où les mines du territoire étaient mondialement connues pour la qualité de leur minerai. Où la bauxite nourrissait l'économie du bassin. Où les mineurs étaient appelés les Gueules rouges.

Leur mémoire sera ainsi à jamais gravée dans les galeries du musée.

gleva@varmatin.com


1. Deux personnes de la future équipe - un responsable et un agent technique - sont déjà en place. Quelques mois avant l'ouverture, le reste de l'équipe suivra (agents d'accueil, de guidage, médiateur culturel...

L'arrêt a été brutal et long. Mais, grâce aux travaux engagés pour effacer les traces de l'incendie de février 2010, les portes devraient s'ouvrir au printemps prochain

Photos / vidéos
Visuel 1: 
Tourves. Le musée des Gueules rouges voit le bout du tunnel_1

URL source: http://www.varmatin.com/article/brignoles/tourves-le-musee-des-gueules-rouges-voit-le-bout-du-tunnel

Tag(s) : #BRIGNOLES