Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ABSTENTION PIEGE A CONS REBELOTE

 

Dernièrement, j’ai fait un article concernant l’abstention.

Je sais que certains amis (es) et camarades sont prêts (es) à s’abstenir, invoquant l’inutilité d’un vote pour ces élections Européennes.


I

lls nous fournissent toutes sortes de raisons.

Une parmi toutes est le fait que le vote non à la constitution Européenne a été foulé au pied par Sarkozy et que celui-ci a établi un nouveau traité, celui de Lisbonne, avec les bonnes grâces des socialistes qui se sont abstenus.

Donc inutilité d’aller voter puisque c’est ensuite défait par le drôle de l’Elysée.

On peut comprendre des citoyens qui voient leur vote nié,  être en colère et considérer que ce gouvernement ne respecte pas leur vote et de se poser la question de son utilité.

Mais réfléchissons un peu.

Ce vote non,c'est une gamelle qu’ont subit autant la droite que les sociaux-libéraux et ils ne s’en sont pas remis.

Leur traité de Lisbonne aura du mal a entrer en application de ce fait et du fait que d’autres peuples, l’ayant rejeté, ne sont pas prêts à l’avaliser dans un deuxième vote.

La baraque européenne est dans la m ….

Le fait de défaire des votes ou de les refaire ne leur donne pas un avantage : ils sont en difficulté pour appliquer la supranationalité du capital au niveau européen. Les peuples remuent et les manifestations se multiplient.

Le vote est donc aussi un outil même s’ils le foulent au pied.

La crise a aussi démontré toutes les raisons du vote non : celui de refuser cette concurrence libre et non faussée, de refuser la concurrence entre salariés européens.

Le vote non n’était pas un vote contre l’Europe des travailleurs qui reste à construire et ce vote des européennes a cet objectif : poursuivre la lutte engagée contre l’Europe du capital et avancer l’Europe des travailleurs.

C’est pour cela qu’il faut aller voter et voter pour le front de gauche.

Un vote front de gauche, c’est un atout et un moyen de conforter la bataille engagée unitairement sur la plan syndical et qui va se poursuivre le 13 juin et puis après les vacances, où il faudra passer à la vitesse supérieure.

Mais, camarades et amis pro-abstentionnistes, vous mettre sur le bord de la route ne confortera que votre fierté personnelle.

Et puis, avez-vous observé les médias : tous sont entrain de parier sur l’abstention massive.

Pourquoi ?

Regardez aussi l’attitude du patronat, peu d’expressions sur les élections européennes et le gouvernement, un service minimum.

Cela n’attire pas votre attention !

L’Europe, ils en tirent une expérience pour eux : il n’est pas bon de mettre entre les mains des citoyens et surtout des travailleurs le devenir de l’Europe qui est entre leur possession depuis l’existence du traité du charbon et de l’acier en 1951, où, à coup de directives, ils décident depuis cette période de ce qui est bon pour nous (bon pour eux surtout).

L’expérience du référendum les amène à considérer que l’Europe doit être débattue que par une élite et non pas le commun des mortels.

Pourquoi donc insistent-ils sur l’abstention, pourquoi font-ils tous les efforts pour que seuls s’expriment les tenants du oui à la constitution giscardienne de l’Europe ?

Observez les godelureaux qui s’ébrouent en ce moment : les Sarkozy, Barnier, Cohn Bendit, Bayrou, Bové, Aubry, Ségolène Royal : leur Europe ce n’est pas celle des travailleurs

Tout simplement parce qu’ils veulent que l’Europe soit la chasse gardée du capital.

Eh bien ne soyons pas encore les gogos des médias qui nous incitent à rester à la maison.

Allons voter front de gauche et communistes.

 

Bernard LAMIRAND


http://ber60.over-blog.com/

Tag(s) : #Elections européennes 2009