Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actus humanite.fr 30-04-2008

Premier Mai de ripostes sociales

Les défilés de la fête du Travail marquent le coup d’envoi d’un mois de mai d’action sociale. Dans les lycées la semaine prochaine, le 15 mai avec les fonctionnaires et dans l’éducation nationale et le 22 mai contre le projet de réforme des retraites.

Cette semaine, L’Humanité Dimanche consacre son numéro à cette actualité sociale avec un tour d’horizon des luttes, des réformes en cours et un grand entretien avec le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault. Vente en kiosque et auprès des militants dans les défilés.

Quarante ans après, les syndicats fêteront aussi mai 1968 sur le pavé. La fête du Travail a cette année pour thèmes centraux le pouvoir d’achat, les retraites et les sans-papiers.

Après des appels à la grève dans l’Education (FSU, Unsa-Education, Sgen-CFDT, Ferc-CGT et Sud-Education) et parmi les fonctionnaires (CGT, FSU, Solidaires, Unsa, CFTC, FO, CFDT) pour le 15 mai, les cinq confédérations (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC) ont convenu mardi d’une journée nationale d’action et de manifestations la semaine suivante "pour la défense de la retraite solidaire". L’Unsa, Solidaires (Sud) et la FSU ont annoncé mercredi qu’ils se joignaient au mouvement.

Dans de nombreuses villes de France, plusieurs syndicats afficheront dès jeudi leur unité derrière une banderole sur "les salaires, le pouvoir d’achat, l’emploi, les retraites et la paix" : à Paris, comme à Marseille, Lille, Tours, Strasbourg, Toulouse ou Bordeaux, CFDT, CGT, FSU, Unsa, Solidaires feront cortège commun.

Dans la capitale, les leaders de ces organisations, exception faite d’Alain Olive (Unsa) qui défilera à Strasbourg, manifesteront côte à côte de la République (départ 14H30) à la Nation. La CFDT n’avait pas défilé à Paris aux côté d’autres organisations depuis 2003.

Dans la lignée du mouvement qu’elle a initié il y a quinze jours en Ile-de-France, la CGT mettra en tête de son carré parisien des salariés sans-papiers.

"Qui mieux que les travailleurs sans-papiers de France pour illustrer La fête du Travail et de la solidarité internationale ?", souligne Francine Blanche, secrétaire confédérale CGT, estimant qu’"ils ont conquis leur place dans le salariat français".

La question des retraites prendra également une nouvelle importance après l’unanimité syndicale affichée lundi contre le projet gouvernemental.

Mais tous n’ont pourtant pas le même objectif : si FO et la CGT sont fondamentalement contre le passage à 41 ans de cotisation, la CFDT et la CFTC ne sont pas opposées au principe mais estiment que rien n’a été fait, en particulier en matière d’emploi des seniors, pour éviter l’augmentation de la durée de cotisation en 2012.

Le mot d’ordre du 22 mai, volontairement large, n’entend "pas nier les différences d’approche existantes entre organisations sur les réponses à apporter", ont d’ailleurs précisé les syndicats dans leur communiqué.

Tag(s) : #Politique