Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scandale contre un nouveau fichier dans les écoles de Pau

Alors que le fichier "base élèves" était déjà vertement critiqué, les directeurs des écoles des quartiers dits "sensibles" de Pau ont reçu début mars une fiche de renseignements nominatifs, envoyée par l’inspection académique.

Ce fichier, dont Rue89 s'est procuré un exemplaire, réclame des "éléments de repérage des signes de fragilité par élève" à travers cinq rubriques: "apprentissages scolaires", "acquis extrascolaires", "situation familiale", "relation enfant-école/comportement", et "santé".

Il est par exemple demandé aux enseignants de déclarer si "le logement est mal adapté", d’évaluer "l’implication des parents dans l’école", de signaler "l’introversion" des enfants.

"Fichage scandaleux"

Chaque rubrique de la grille comporte un champ libre, qui laisse toute latitude aux rédacteurs de la fiche pour ajouter des renseignements de leur choix, détaille Dominique Rousset. Secrétaire de la Fédération des Conseils des Parents d’Elèves (FCPE) dans les Pyrénées-Atlantiques, il parle de "fichage scandaleux":

A Pau, plusieurs directeurs d’école ont déjà refusé de remplir le questionnaire et en ont informé les parents, qui y voient "la fiche de la honte".

Embarras des pouvoirs publics

Côté pouvoirs publics, l'embarras va crescendo à mesure que la polémique enfle. Dany Hoare, qui gère le projet du "Contrat urbain de cohésion sociale" à Pau, s'étonne qu'on parle de "fichage sauvage" pour un outil de prévention qui permet de repérer les enfants présentant des signes de difficulté".

Visiblement mal à l'aise, elle rétorque que la grille a été déclarée à la Commission nationale Informatique et Liberté (CNIL) et qu’elle s’inscrit dans le cadre de la loi Borloo de 2005 sur la politique de la ville.

C'est en fait Josy Poueyto, l'ancienne élue paloise en charge de la politique de la ville, qui a rédigé ce questionnaire, avec l'aide de Philippe Carrière, l'inspecteur d'académie. Juste avant les municipales.

Ex-adjointe au maire, la "madame questions sociales" de Pau, était sur la liste MoDem de François Bayrou, évincée au deuxième tour. Or la nouvelle édile (PS) de Pau, Martine Lignières-Cassou, n’apprécie pas le "cadeau empoisonné" de ce nouveau fichier.

Très vite après son élection, elle a demandé un moratoire "d'au moins quinze jours" sur la fiche de renseignements et convoqué préfet, président du conseil général et inspecteur d’académie. Ce dernier, qui avait participé à l'élaboration du questionnaire, n'a pas souhaité réagir à l'occasion de cet article.

http://rue89.com/2008/03/31/scandale-contre-un-nouveau-fichier-dans-les-ecoles-de-pau

Tag(s) : #Politique