Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

communiqué du syndicat cgt des territoriaux de la ville d’argenteuil
jeudi 30 août 2007
 

FIERS D’ETRE FONCTIONNAIRES !

Comment ne pas être indigné sur ce qui se passe dans notre ville ! En effet, comment peut-on acheter un révulsif anti-SDF et oser demander à son personnel de l’utiliser ?

Fiers d’être fonctionnaires, oui nous le sommes !

Fiers que des hommes aient dit "Non, nous n’utiliserons jamais ce produit sur d’autres hommes".

La CGT par la voix de son Secrétaire Général a fait part, samedi dernier, de son indignation.

Bernard THIBAULT a notamment déclaré qu’il était du devoir des salariés au service de leurs concitoyens dans nos collectivités publiques, de refuser des missions portant atteinte à la do=ignité humaine.

Nos missions de fonctionnaires n’ont pas pour but d’exclure une partie de la population, surtout quand celle-ci est dans la plus grande difficulté, mais d’être au service de tous, quelque soit leur condition sociale ou leur origine.

Un récent sondage révélait que plus de 50 % des citoyens craignaient d’être un jour sans domicile fixe. La perte d’emploi, la précarité dans l’emploi, la faiblesse des salaires sont les causes les plus invoquées par celles et ceux qui se trouvent sans domicile fixe, à la rue, dans leur voiture... Et combien de nos collègues sont dans la même situation, tout en ayant un emploi ?

Celles et ceux appelés pudiquement "SDF" sont d’abord des hommes et des femmes, parfois avec des enfants, victimes des stratégies patronales et des politiques publiques qui génèrent des situations de précarité, de pauvreté et d’exclusion sociale.

Dans notre ville, on resence plus de 5000 demandes de logement. Des destructions d’immeubles ont commencé. Après la fermeture du service muncipal du logement, du centre d’accueil Jacques DESSANE (bld Jean Allemane), des Bains Douches (rue des Houches) pour les SDF, la privatisation de l’OPIHLM, comment les hommes et les femmes de cette ville accèderont-ils au logement social ?

D’autres solutions doivent être trouvées. Le choix est entre une société du chacun pour soi ou de la solidarité. Pour notre part, c’est la solidarité qui restera notre ligne de conduite.

Le syndicat CGT

Fait à Argenteuil le 27août 2007

----------
Collectif Bellaciao
http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=51994
Tag(s) : #Société