Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tribune libre - Article paru le 19 juillet 2007

La gauche en débat Résister-reconstruire

Redéfinir un socle idéologique à opposer au projet néolibéral

Une initiative de Mémoire des luttes et d’Utopie critique.

Le sursaut du second tour des élections législatives françaises a rendu encore plus nécessaire

une révolution idéologique et sociale à opposer au projet capitaliste néolibéral, comme à ses variantes sociales-libérales, dans la perspective de la conduite d’une action de gouvernement.

Ce socle idéologique constituera le soubassement

des futures politiques de transition vers une société nouvelle, démocratique et de progrès social, qu’exigent l’extension des conflits et les fractures politiques, sociales, culturelles et idéologiques planétaires. Son élaboration exige un travail de réflexion en profondeur, des débats sans tabous et des actions d’éducation populaire de grande ampleur.

Une telle entreprise s’inscrivant dans la durée est donc déconnectée de toute échéance électorale immédiate

et de toute opération de recomposition politique. D’autant plus que, par sa nature même,

elle doit prendre en compte des dimensions dépassant largement le cas de la France : environnement scientifique et technique, menaces sur la planète, nouveaux acteurs mondiaux, expériences étrangères de mobilisation populaire et de transformation sociale, contexte européen, etc.

L’association Mémoire des luttes et la revue Utopie critique ont décidé d’inviter ensemble à cette production de nouveaux repères idéologiques et politiques pour

le début du XXIe siècle, et d’en fournir le cadre matériel.

À partir de l’automne, elles commenceront à organiser

à cet effet des sessions de travail dont le calendrier

sera annoncé lors d’une conférence de presse début septembre. Ces sessions prendront aussi en considération les travaux français et étrangers de même inspiration menés dans d’autres structures.

Pour Mémoire des luttes : Mireille Azzoug, Bernard Cassen, Ramon Chao, Ignacio Ramonet et Christophe Ventura.

Pour Utopie critique : Tony Andréani, Henri Benoits, Robert Charvi, Florence Gauthier, Gilbert Marquis, Michel Naudy et Danielle Riva.

Tag(s) : #DEBAT après le 17 juin 2007