Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Parti de la Gauche Européenne, les informations, documents, interventions... 

de Roberto Ferrario

 

Comme promis, nous débutons aujourd’hui une longue série de traduction des documents concernant le congrès constitutif du

Ce Congrès s’est déroulé à Rome les 16 et 17 juin 2007, au même moment qu’avait lieu la constitution officielle de Die Linke à Berlin.

Bien que le quotidien italien "

Nous avons fermement condamné cette attitude et aujourd ‘hui, aucune explication ne nous a encore été fournie.

Un article et un reportage photo "

Les deux expériences ,(Die Linke et Sinistra Europea) sont différentes et n’ont pas vocation à être bêtement " transposées en France ".

L’expérience de Die Linke est comparable à ce que nous avons vécu en Italie en 1991 , bien déjà 16 ans en arrière, et une des voies vers lesquelles semble s’orienter la " refondation " du PCF.

En revanche, la création du PGE est une " évolution " vers un parti bien plus large et de type confédéral où l’adhésion est possible soit individuellement, soit collectivement.

Dans ce parti, " RC " non seulement n’est pas " dissout " mais au contraire ,est renforcé comme force politique majeure et déterminante. Les autres composantes de PGE (politiques, associatives, collectives…) sont présentes avec leurs propres structures.

RC a ainsi réussi à être reconnu par les 50 autres associations sans aucun problème.

Parti de la Gauche Européenne.Liberatione " ait publié en première page deux articles sur les deux évènements (vous pouvez le vérifier vous même par la photo dans l’article), ici en France, ni l’Humanité, ni le PCF n’ont daigné accorder ne serait ce qu’une virgule d’information sur le Congrès de Rome, se concentrant uniquement sur Berlin.16 et 17 juin 2007 : creation officielle du Parti de la Gauche Europeenne italien a Rome " expliquent en partie l’importance et la signification de ce Congrès, pendant que l’on prépare en France le Congrès extraordinaire du PCF. Nous pensons que l’occultation, la rétention, quelles qu’en soient les raisons, de l’information, ne favorisent pas un débat serein.

 

Par ailleurs, l’ancien secrétaire Fausto Bertinotti a pu participer et intervenir aux deux congrès ( Rome et Berlin) à la différence des responsables du PCF qui ont jugé plus utile de se faire représenter pendant deux jours notamment par C Cirera (PCF –

Bon nombre de militants PCF ont même carrément mis en doute l’existence même du Congrès de Rome. Mais comment leur en vouloir, puisque même les responsables du projet " Gauche Européenne " au sein du PCF n’ont informé ni leurs militants, ni leur parti, ni l’opinion publique, et sont restés bien silencieux.

Nous pensons juste que toutes les possibilités doivent être envisagées, étudiées.

Nous remercions donc par avance et en particulier les traducteurs " Karl et Rosa " du collectif Bellaciao, qui vont être en cette occasion, particulièrement sollicités.

De : Roberto Ferrario
jeudi 28 juin 2007

Communisme 21), Cl Autain (app. PCF – Maintenant, à gauche, qui ne s’est pas privée de faire sa com’ sur le sujet), et également aussi F Wurtz (PCF –Gauche d’Avenir) il est vrai, mais les principaux représentants ont totalement déserté le Congrès de Rome
Tag(s) : #DEBAT après le 17 juin 2007