Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déclaration de la fédération du Var du PCF

UNE RENTRÉE DE COMBAT
LES COMMUNISTES VAROIS AU CŒUR DES LUTTES


Le premier été présidentiel a signé la fin des illusions pour celles et ceux qui ont cru aux promesses d'une "nouvelle politique". Ce grand chamboule-tout n'était qu'une apparence trompeuse pour ne rien changer, poursuivre et aggraver l'austérité. Après Sarkozy et Hollande, Macron fait le job pour lequel il a été choisi par le monde de la finance, le patronat et la commission européenne.
Les arbitrages politiques rendus ces dernières semaines, sur la loi dite travail, contre les plus fragiles dans notre société, les étudiants, les retraités, la curée libérale contre les politiques publiques, les fonctionnaires, les collectivités locales, s'accumulent et s'additionnent.
Le remodelage en profondeur des relations sociales, des collectivités locales, de la fiscalité, de la sécurité sociale au service de la grande finance est le fil rouge de la politique présidentielle : baisse de l’APL, hausse de la CSG de 1,7 % sur les pensions au-delà de 1200 euros, baisse de 13 milliards des dotations aux collectivités locales qui ne pourront plus satisfaire correctement les besoins des populations, etc.
Mais la communication présidentielle peut tourner à plein régime, rien n'y fait, notre pays et notre société voient aujourd'hui plus clairement le vrai visage du macronisme : « l'autoritarisme libéral, si violent pour les faibles et si doux pour les assujettis à l'ISF (impôt sur les grandes fortunes). »
L’affrontement entre les forces de l’argent et celles du travail, des retraités, des familles est au centre de cette rentrée qui marquera un tournant de l’histoire sociale de notre pays.
Cet été les communistes varois ont organisé un rassemblement le 5 août contre les privilèges devant l’Union patronale à Toulon.
Dans ce contexte, l’université d’été du PCF qui s’est tenue à Angers les 25, 26 et 27 août a rassemblée plus d’un millier de militants et de sympathisants.
Un moment fort d’éducation populaire où chaque participant a pris parti pour être libre et agir en citoyen éclairé sur les enjeux du monde.
Elle a été aussi un message fort de démocratie, de fraternité, de lutte en direction des fossoyeurs des partis.
La fédération du var du PCF condamne l’ostracisme des médias nationaux envers le PCF.
Pas un mot, pas une ligne à l’exception du journal l’Humanité ! Sommes-nous réellement dans une démocratie ? Quel est le rôle des médias ? Par qui sont ils détenus et au service de qui ?
Des questions au cœur d’une transformation radicale de notre société pour une république nouvelle.
Dans le prolongement, se profile la fête de l’Humanité des 15, 16 et 17 septembre qui sera comme chaque année un grand moment de culture et d’émancipation où la fédération du var du PCF sera présente avec un stand.
C’est dans une rentrée de combat que les communistes varois s’engagent avec comme première échéance importante la journée nationale d’action du 12 septembre à l’initiative des organisations syndicales.
Une échéance de lutte qui a grande importance pour les semaines et les mois à venir.
La fédération du var du PCF s’engage sans réserve pour son succès en portant dans le débat public la proposition de loi de sécurité emploi formation déposée à l’assemblée par les députés communistes en février 2016.
Elle s’engage tout autant pour les différentes initiatives déjà pointées sur le calendrier
Le 20 septembre: manifestations actifs et retraités en départements pour la défense des retraites
Le 23 septembre avec la marche internationale pour la Paix dans le monde à l'appel du Mouvement de la Paix et de dizaines d'organisations syndicales et politiques
Le 28 septembre avec les manifestations des retraités pour la défense des retraites.
Dans le même temps, la fédération du var du PCF propose aux salariés, à la population de se mobiliser et d’interpeller les députés du var dans leur circonscription contre les ordonnances Macron, la loi travail XXL pour une alternative de progrès en éradiquant le chômage et la précarité.
Si Macron a capté le besoin de renouveau au profit d’une recomposition unissant libéraux de droite et socio-libéraux, la majorité de la société n’a pas adopté sa doctrine libérale.
Des immenses espaces existent pour transformer l’aspiration au changement, l’envie d’un nouveau mode de vie en projet politique progressiste et en conquêtes démocratiques.
La transformation de notre société dans les luttes de classe est toujours à l’ordre du jour tout comme l’avènement d’une république nouvelle démocratique, citoyenne et écologique.
Les convergences dans la lutte de toutes les forces disponibles pour cela doivent être au rendez vous de cette rentrée.
La valette du Var le 31 août 2017

 
 
 

 

UNE RENTRÉE DE COMBAT LES COMMUNISTES VAROIS AU CŒUR DES LUTTES
Tag(s) : #Politique