Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déclaration d’Alain BOLLA secrétaire fédéral PCF Var

Conférence nationale du PCF UN CHOIX CLAIR AU SERVICE DU RASSEMBLEMENT.

Dans le débat et la construction d’une alternative politique de gauche pour l’élection présidentielle de 2017, les délégués de la conférence nationale du PCF ont fait le choix, avec 55% des voix, de proposer d'engager un candidat communiste. Ce résultat est conforme aux débats que nous avons eu dans le var et certainement dans le pays.C'est une nouvelle étape historique pour notre parti, mais aussi pour le pays. Le PCF, risquait d’être placé, sans aucune marge de manœuvre, sous la tutelle de « France insoumise » et donc de JL Mélenchon.La transformation d’un parti en mouvement et de l’effacement du PCF était au cœur des enjeux qui ont traversés la conférence nationale. L’enjeu se situe aussi sur les élections législatives qui auront le même format que la présidentielle. Les candidats dans le cadre de « la France insoumise » seront signataires d’une charte dans laquelle ils s’engagent à faire allégeance au candidat à l’élection présidentielle, et ils acceptent sans discuter le programme de « la France insoumise ». Ce serait la disparition du PCF dans le débat de fond et sa disparition à l’assemblée nationale. La démarche est sectaire et ne peut recevoir l’aval des communistes.Les délégués à la conférence ont déjoué les pièges tendus et n'ont pas cédé aux pressions de tous ordres. Démonstration a de nouveau été faite que rien n'est définitivement arrêté, quand les communistes s'en mêlent !Le choix qui a été fait est celui du rassemblement. En proposant aux communistes d’engager une candidature issue de nos rangs, c’est un appel à toutes les forces disponibles qui est fait pour engager des batailles d’idées et politiques et permettre l’émergence d’une politique alternative en rupture avec ce qui se fait depuis 2012.Oui, rien n’est définitivement arrêté et il est encore possible de dégager une candidature unique qui porterait l’ambition d’être au second tour de la présidentielle avec la volonté de ne pas laisser le terrain libre à la droite et à l’extrême droite et de construire une société de partage avec l’humain au centre. Les communistes vont devoir maintenant confirmer ce choix par vote les 24, 25 et 26 novembre.Nous ne renonçons pas au rassemblement le plus large de toutes les composantes qui veulent œuvrer pour changer de politique à gauche, avec comme socle ce que demande le peuple !Les forces politiques, sociales, les personnalités, qui se reconnaissent dans cette démarche ont la responsabilité de se retrouver autour d’une table pour construire les contours, la démarche et les candidatures porteuses de l’espoir de changement.Une autre étape du processus de construction du rassemblement est devant nous ! La situation actuelle, les urgences et les enjeux, n’ont pas besoin de gourou ou de je ne sais quel candidat opportuniste.Plus que jamais, le collectif et la démocratie sont les armes fatales contre le capital et ses serviteurs financiers et politiques, c’est le sens de notre exigence d’une 6ème république !

Déclaration d’Alain BOLLA secrétaire fédéral PCF Var Conférence nationale du PCF UN CHOIX CLAIR AU SERVICE DU RASSEMBLEMENT
Tag(s) : #Politique