Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RENTREE SCOLAIRE DANS LE VAR (PCF Fédé Var)

Communiqué de la Fédération du Var du Parti Communiste Français

RENTREE SCOLAIRE DANS LE VAR

Cette rentrée scolaire survient quelques semaines après les événements dramatiques de cet été en particulier l’attentat de Nice ; on compte plusieurs élèves et personnels varois parmi les victimes. Des mesures de sécurité importantes ont été mises en place pour permettre que cette rentrée s’effectue dans les meilleures conditions de sécurité possible.

Cette mobilisation sécuritaire dont les medias ont fait largement écho ne doit pas éclipser la mise en place de la réforme des collèges et l’entrée en vigueur de nouveaux programmes de la maternelle au collège. Tout ceci dans un contexte général de réduction des dépenses publiques en raison du choix du gouvernement socialiste d’imposer une politique d’austérité au peuple français.

La réforme des collèges contre laquelle se sont mobilisés massivement les parents et les enseignants ne répond pas aux enjeux de l’Education Nationale : faire progresser le plus grand nombre d’élèves, permettre à ceux qui en ont le plus besoin de s’émanciper en acquérant une solide culture générale, faire diminuer les inégalités qui se sont creusées ces dernières années dans notre système scolaire.

Cette réforme aggravera le tri social et les inégalités. Elle instaure une concurrence entre disciplines. 20% des heures d’enseignement des collégiens dépendront à présent de leur établissement. Au final, c’est moins d’heures consacrées à l’enseignement et plus d’inégalités et de concurrence entre établissements !

La démocratisation du collège unique passe par l’abandon du socle ainsi que par une politique ambitieuse, en termes de moyens et de pédagogies permettant la construction collective d’une culture commune en rupture avec la vision élitiste de l’École. Le collège doit être le pivot d’une École émancipatrice.

Chaque année, la rentrée scolaire coûte plus cher. Pour accueillir et faire réussir tous les enfants, l’école doit devenir véritablement gratuite. Nous proposons :

►une politique nationale pour assurer la gratuité des sorties, des fournitures et du matériel scolaires partout ;

►des activités périscolaires gratuites assurées par des animateurs qualifiés, dans le cadre d’un service public national déconcentré du loisir éducatif ;

► l’extension de la scolarité obligatoire et gratuite jusqu’à 18 ans.

C’est la rentrée et une fois de plus, il manque des enseignants et du personnel. Les classes sont surchargées, des absences ne sont pas remplacées, de plus en plus d’enseignants sont précaires et sans formation... et l'enseignement se dégrade. Un exemple : dans l’Académie de Nice 25 postes à plein temps d’assistants d’éducation (surveillants dans les collèges et lycées) ont été supprimés. Pour la réussite de tous, nous proposons :

► un plan national de recrutement des enseignants pour faire face aux besoins accompagné d’une revalorisation des salaires ;

► la mise en place d’un pré-recrutement sous statut de la fonction publique pour permettre à des jeunes de tous les milieux sociaux de se former aux métiers de l’enseignement en

touchant un salaire et en ayant le temps d’entrer dans le métier.

Comment parler de vivre ensemble quand dès le plus jeune âge, les enfants sont séparés, triés, sélectionnés ? La première condition pour vivre ensemble, c’est l’égalité, et ça commence à l’école. Nous proposons :

►le rétablissement d’une carte scolaire élaborée démocratiquement et contraignante, y

compris pour le privé ;

► des programmes et des horaires nationaux permettant à tous les enfants de s’approprier une culture commune ambitieuse ;

► entre élèves, entre enseignants, entre établissements : partout les logiques de coopération doivent se substituer à la concurrence.

Faisons le pari de la jeunesse ! Donnons à tous les moyens de réaliser leurs projets, de construire leur avenir, construisons l’école de la réussite de tous et toutes !

Tag(s) : #Politique