Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vœux de Christian Estrosi. Sophie Camard et Jean-Marc Coppola réagissent

Éliminés au premier tour de l’élection régionale, les candidats de la liste la Région coopérative n’ont pas mis longtemps à réagir à la feuille de route du nouveau Président de Région. Première à s’exprimer, Sophie Camard (EELV) déplore sa rhétorique « de super-héros sur l’emploi ». « M. Estrosi prétend baisser, à lui seul, le taux de chômage de 12 à 10% dans notre région, et reprend la rengaine du Medef de 25.000 emplois non pourvus en Paca », constate-t-elle. Si elle se réjouit de la reprise de la proposition « d’une conférence des arts et de la culture » et des « économies de trains de vie » annoncées, elle ajoute que « dans tous les cas, ces économies ne suffiront jamais à compenser les très importantes réductions de recettes de l’État. Elles ne pourront pas financer les 250 millions pour la sécurité que M. Estrosi persiste à annoncer ». Sophie Camard insiste : « Cela représente 5 ou 6 lycées ! »

Enfin, elle regrette « l’absence de toute préoccupation écologique et environnementale dans ce discours de M. Estrosi, qui ne prend toujours pas la mesure des enjeux climatiques » et s’interroge sur le sens d’intégrer des représentants de la société civile dans la conférence territoriale alors que le Conseil économique et social régional existe.

Jean-Marc Coppola (PCF) estime de son côté que « Christian Estrosi se présente en bon élève de l’austérité et de l’accompagnement de la baisse des dotations de l’État ». « Si nous avions été élus, le 1er acte aurait été d’aller chercher les 200 millions d’euros que l’État doit à la Région à force de transferts non compensés. »

Quant à la bataille de l’emploi, il estime que le nouveau Président de Région devrait « commencer par s’impliquer tout de suite pour l’avenir de la SNCM alors que ses salariés combattent le dumping social ». Plutôt que de « rechercher une baisse statistique du chômage » l’heure est à réunir une conférence qui « recense les secteurs à sauvegarder, ceux qui sont à développer et les filières d’avenir » pour orienter les politiques régionales dans le but de « faire reculer le chômage mais aussi la précarité ».

Léo Purguette (La Marseillaise du 9 janvier 2016)

 Sophie Camard et Jean-Marc Coppola réagissent aux voeux de Christian Estrosi
Tag(s) : #Politique