Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harcèlement à l’école : quand la (mauvaise) communication remplace les politiques éducatives (PCF)

Communiqué du réseau école du PCF, 5 novembre 2015

Harcèlement à l’école : quand la (mauvaise) communication remplace les politiques éducatives.

Réussir à produire un clip qui prête à rire sur un thème aussi douloureux que le harcèlement à l’école, il fallait le faire. Mission accomplie pour le ministère de l’éducation nationale soutenu dans l’affaire par la compagnie Walt Disney France, société commerciale privée connue pour ses hauts faits en matière de harcèlement au travail.
On est partagé entre fou rire et consternation indignés devant la méconnaissance de la réalité d’une classe d’aujourd’hui : enseignante Cruella, problème de maths digne du chapelier d’Alice au pays des Merveilles, injures policées en mode élèves de Mary Poppins (« Baptiste, tu es la honte de la classe ! ») et petites boulettes autocollantes, apparition finale de la bonne fée (forcément fille bien sûr, l’hystérique et la consolatrice, les deux versants du stéréotype féminin sexiste au passage) : pas de doute, on est bien chez Disney.
Mais le plus grave, c’est que passe au final un seul message : rien à attendre de l’adulte, quand on sait que l’enjeu essentiel en matière de harcèlement est de briser l
e silence.

Toutes les formes de harcèlement à l’école doivent être dénoncées et combattues : des personnels formés, recrutés en nombre suffisant, des effectifs de classe favorisant l’écoute, une ministre attentive aux efforts et actions engagées sur ce terrain, respectueuse du travail enseignant, voilà quelques pistes en lieu et place d’un clip baguette magique aussi ridicule que contreproductif. Le parti communiste français, aux côtés des enseignants, parents et élèves contribuera à les faire entendre.

Tag(s) : #Education