Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les régionales dans le Var : « Faire vivre le choc des idées »

Les candidats départementaux de la liste conduite par Sophie Camard et Jean-Marc Coppola réunis pour un débat.

Ils avaient tous répondu présent : EELV, le Parti de gauche, Ensemble !… Et ce à l’invitation du Parti communiste français et de la section de Toulon, qui avait demandé à l’association Fêtes, culture et citoyenneté d’organiser une journée festive au foyer Barbès.

L’occasion de se jeter à corps perdu dans cette campagne des régionales. Et de « coopérer » ensemble, maître-mot de la liste conduite en Paca par Sophie Camard (EELV) et Jean-Marc Coppola (PCF). Un moment aussi pour lancer le débat sur le programme. Ce programme, construit à plusieurs, « rouge et vert » et « porteur d’espoir », comme le souligne avec émotion Philippe Chesneau (EELV), Conseiller régional sortant, alors que dans la salle, l’opposition EELV, à Toulon, est aussi présente. « Bien sûr que nous avons des divergences entre nous. Mais nous voulons les poser sur la table, dans des débats, pour faire vivre le choc des idées », lance André De Ubeda, chef de file des communistes sur la liste départementale avec Monique Nironi.

Pour sa part, Jean-Laurent Félizia (EELV et tête de liste départementale) espère que cette Région coopérative « servira de balise pour une révolution sociale, citoyenne et écologique » : « Nous sommes des sentinelles, des donneurs d’alerte pour les générations futures. » Pour Laurent Richard (chef de file du PG), il s’agit bien d’une liste « citoyenne » et non de partis, qui « veut faire de la politique autrement ». Notamment à travers une charte éthique et démocratique. « L’unité de la gauche ? Elle est autour de cette table, puisque le PS n’est plus à gauche. » Liliane Marguerie (Ensemble !), de son côté, compte bien « donner une alternative à gauche » et aussi mener la bataille contre les idées d’extrême droite. Dans le débat ? L’emploi, l’économie sociale et solidaire (15% des emplois en France), le traitement des déchets (puisque la Région va en récupérer la compétence), les politiques d’aides aux associations solidaires, les politiques de santé publique (notamment au sujet de l’amiante) et la culture (avec la mise en péril des compagnies locales). « La culture, c’est le meilleur moyen pour mettre des relations en dehors des relations de travail », conclura André De Ubeda. À méditer.

G. De Saint Vulfran (La Marseillaise, le 2 novembre 2015)

"Faire vivre le choc des idées"  aux élections régionales (Var)
Tag(s) : #Elections régionales 2015