Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déclaration d’Alain BOLLA
Responsable PCF var
Conseiller régional PACA

DES MOYENS POUR L’ECOLE DE LA REPUBLIQUE

Rentrée 2015. Le service public d’éducation nationale continue à se dégrader. Le minimum pour tous et aux familles de compenser (si elles en trouvent les moyens) pour que leurs enfants réussissent !

Un an après la réforme des rythmes scolaires, on voit le résultat : enseignement désorganisé, enfants fatigués… et de plus en plus de villes demandent aux parents de payer pour le périscolaire. Les inégalités entre les villes, entre les familles augmentent.
Cette année, c’est le collège qui subit une nouvelle « réforme » : d’un collège à l’autre, les enfants n’auront plus droit aux mêmes enseignements. les profs absents ne sont pas remplacés, le nombre des enseignants précaires et sans formation ne cesse de croître. Les lycées n’ont pas la possibilité d’accueillir tout le monde à la rentrée. Et ce sont massivement les jeunes des classes populaires qui se retrouveront à la porte du lycée, sans affectation. À l’université, 1 étudiant sur 2 échoue en première année parce qu’il est obligé de se salarier pour financer ses études.
L’austérité à l’école mène le pays à la catastrophe ! Le gouvernement promet des millions aux patrons, et ce sont les enfants qui paient.

Il est temps que l’État investisse massivement dans l’éducation pour préparer l’avenir
L’école de l’égalité, c’est une école qui donne à tous les enfants les moyens de se construire et de maîtriser leur avenir, de choisir librement leur parcours professionnel, de participer pleinement à la vie démocratique.

L’école de l’égalité, c’est une école vraiment gratuite.
C’est du temps pour que tous puissent apprendre et progresser.
C’est un service public national avec la même ambition pour tous les élèves, partout
Ce sont des enseignants formés pour faire réussir tous les élèves.
C’est une école démocratique, où l’on respecte ce que disent les enseignants, les personnels et leurs représentants, où les jeunes sont acteurs de leur formation grâce à de nouveaux droits.

Les actions menées par les personnels et leurs organisations syndicales, par les parents d’élèves sont salutaires pour l’intérêt général, pour un véritable service public national.

L’école pour tous, c’est aussi l’affaire des régions. Une région qui refuse l’austérité et développe la formation c’est :
- la poursuite de la gratuité des manuels en PACA mais aussi pour les sorties et toutes les fournitures scolaires ;
- la gratuité des transports pour les scolaires et les étudiants ;
- la tarification sociale dans les cantines ;
- un observatoire régional de lutte contre l’échec et les inégalités scolaires ;
- la défense de l’enseignement professionnel public ;
- une politique culturelle qui permet à tous les jeunes d’avoir accès aux livres, aux films, à la musique…
Et des élus prêts à se battre pour que l’État donne les moyens nécessaires pour une école de la république qui s’inscrive dans la construction progressiste de la société

La valette du Var le 26 août 2015

PCF (Var) DES MOYENS POUR L’ECOLE DE LA REPUBLIQUE
Tag(s) : #Politique