Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rapport grande pauvreté et réussite scolaire : « Un espoir pour l'Ecole » (PCF)

Un rapport de l’Éducation nationale sur la grande pauvreté et la réussite scolaire vient d’être rendu public.

Enfin, les élèves issus des milieux les plus populaires et les difficultés scolaires qu’ils rencontrent sont placés au cœur de la réflexion sur l’école. Le PCF salue la pertinence de l’analyse et la hauteur de l’ambition énoncées dans les premières pages : « Si refonder l’école, c’est corriger les inégalités au sein du système éducatif, alors refonder l’école c’est faire réussir les plus pauvres […]. Refonder l’école ce n’est pas niveler par le bas, c’est élever le niveau de tous en centrant l’attention du système éducatif en priorité en direction des plus fragiles, ceux dont les destins scolaires sont liés à leur origine sociale. Et tout le monde y gagnera ».

L’ambition est à la hauteur des défis que l’école doit affronter. Elle s’appuie sur une série de propositions fortes, capables, si elles étaient appliquées, de contribuer à une nouvelle phase de démocratisation scolaire. Il s’agit de faire de la gratuité de l’éducation une réalité en revalorisant les bourses, en augmentant et en sanctuarisant les fonds sociaux, en instaurant un droit à la restauration scolaire. Il s’agit de recruter des personnels sociaux et de santé pour faire face aux besoins, d’augmenter significativement la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, de travailler à la mixité sociale et scolaire dans les établissements, d’encourager la recherche pédagogique, de permettre à tous les parents de participer à la vie des établissements.

Ce rapport ouvre un espoir pour l’école. Il montre que des propositions existent pour faire réussir tous les élèves et qu’elles sont largement partagées. Le gouvernement trouvera-t-il la volonté politique et les moyens de les appliquer ? Aura-t-il le courage de rompre avec les politiques inégalitaires et l’austérité ?

La construction d’une école de l’égalité est une urgence. Le PCF compte bien y contribuer. Dès le 23 mai prochain, il invite l’ensemble des acteurs de l’éducation et des forces de gauche opposées à l’austérité à une journée de travail et de débats, pour élaborer ensemble les propositions d’un plan d’urgence pour l’école de l’égalité. Le rapport de M. Delahaye et les propositions qu’il avance seront un apport précieux à ces débats.

Le 13 mai 2015

Rapport grande pauvreté et réussite scolaire : « Un espoir pour l'Ecole » (PCF)
Tag(s) : #Education