Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour la réouverture de l’accueil CPAM de la Valette du Var (PCF)

Pétition pour demander la réouverture de l’accueil CPAM de la Valette du Var

MES SERVICES PUBLICS J’Y TIENS !

En cette année de 70ème anniversaire de la création de la sécurité sociale, par le ministre communiste Ambroise CROIZAT, c’est également le moins glorieux 1er anniversaire de la fermeture de l’accueil de la sécurité sociale de la Valette du Var.

Après une fermeture partielle, en 2013, des permanences au public entre 12h00 et 14h00, l’accueil à l’antenne de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Coupiane à la Valette du Var est, depuis début 2014, définitivement fermé. Pour tous renseignements les usagers sont invités à prendre contact avec le CCAS de la Valette où une permanence est assurée, uniquement sur rendez-vous, pendant 2 heures 30 seulement une fois par semaine, ou bien de se rendre à l’accueil CPAM de la Rode à Toulon. Obtenir une rencontre avec un conseiller CPAM au CCAS relève d’un véritable parcours du combattant. Les usagers Valettois et des communes environnantes (La Garde, La Farlède, Le Pradet, Le Revest,…) doivent, au préalable, contacter la plateforme téléphonique de la CPAM, après de multiples manipulations et une attente souvent longue, un rendez-vous est obtenu plusieurs jours, voire semaines après l’appel...

Politique d’austérité = moins de services publics pour les familles

Ces fermetures entraînent une restriction significative de l’offre d’accueil au public ainsi que des déplacements supplémentaires, difficiles et coûteux pour les assurés et en particulier les plus démunis, les plus fragiles, les moins autonomes donc celles et ceux qui en ont le plus besoin. Sans oublier une aggravation des conditions de travail des agents des autres sites, qui déjà surchargés par le manque d'effectif, accueillent ces nouveaux naufragés des services publics de proximité. Cette casse des services publics est la conséquence directe des politiques d’austérité, des restrictions budgétaires et des exonérations de cotisations sociales patronales qui accentuent la dégradation des conditions de travail et nuisent à la qualité de service rendu aux usagers et assurés sociaux.

Le Parti Communiste refuse et combat cette politique : moins de services publics, moins d’agents au service du public c’est moins d’égalité, de fraternité et de solidarité. Les propositions de l'UMP, du FN et la politique du PS, qui sont les mêmes, sont tout autre. En préconisant la diminution du nombre de fonctionnaires et de la dépense de l’état ils participent à la destruction des services publics.

Le Parti Communiste lutte pour une autre répartition des richesses ; des services publics de proximité répondant mieux aux attentes et besoins des populations avec notamment l’obtention de moyens supplémentaires nécessaires au bon accomplissement de leurs missions ; le développement d’une protection sociale de haut niveau, le rétablissement de son financement solidaire, la suppression des exonérations de cotisations sociales patronales ; une sécurité sociale permettant à tous d’avoir des droits pour bien vivre, bien se soigner, bien travailler, bien vieillir. C’est cette solidarité qu’il faut défendre, et reconquérir, c’est ce qui la différencie des assurances privées.

Mobilisons-nous pour la sauvegarde de nos acquis sociaux obtenus de haute lutte, pour la défense de notre système public de santé !

Je demande la réouverture de l'accueil CPAM de la Valette du Var

Signature Pétition

Tag(s) : #Santé