Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'archive est irremplaçable. Elle ne ment pas. En tout cas permet de s'approcher au plus prés de la vérité. Une longue recherche récente m'a permis d'expliquer combien Ambroise Croizat à la libération fut non seulement la cible du patronat, des assurances privées, de la droite, des syndicats minoritaires ( CFTC) mais également ( nous le savions mais là c'est confirmé) d'une partie du mouvement mutualiste. L'idée de Croizat, dans le sillage de la revendication du CNR, était d'installer une sécu à 100 % pour tous ( sans mutuelle, sans régime spéciaux).La mutualité devant être selon lui cantonné à un rôle de prévention. Seulement voilà il se heurta très vite et violemment la notabilité mutualiste qui se voyait prendre son bien et perdre tous ses intérêts. Sa réaction fut violente.Dans un rapport d'archive un des responsables mutualistes le dit clairement" Si la sécurité sociale passe, on perd tout, on est perdu!..." L'aveu est clair. Et désormais, certains mutualistes fort de leur poids dans le mouvement ouvrier feront tout pour mettre Croizat en minorité y compris dans son propre parti. Il faudra une bataille et acharnement terribles du ministre des travailleurs pour parvenir à l'imposer. Pourtant peu à peu ces mutualistes ( Comme le: patronat, la droite, les medecins, les assurance privées, la CFTC) contribueront à affaiblir, détricoter, dévier la sécurité sociale de ses buts initiaux et universels lancés par Croizat Certes cette mutualité est une mutualité dite de "droite"Mais elle ne manquera pas de relais qui n'hésiteront pas parfois même à se servir de l'ailibi de la CGT pour poursuivre leur oeuvre. Comme le dit Catherine millls spécialiste de la securité sociale au PCF: " «Les fédérations mutualistes ont désormais un pied dans la solidarité et l'autre dans la logique de l'assurance, et ce même si leur base tente de contrer cette évolution redoutable.» On comprendra alors pourquoi certains, y compris au coeur du mouvement ouvrier, préfèrent faire de Croizat un monument bien aseptisé, décalé de la réalité loin de toute cette modernité et de son actualité brulante. qu'ils ont évidemment peur que l'on rappelle. ( c'est ma tache principale et je la porteraI avec détremination jusqu'au bout. La vraie revendication aujourd'hui mes amis c'est une sécurité à sociale à 100% pour tous sans mutuelle, sans complémentaire. revendiquons là haut et fort bises à tous...Michel Etievent

Histoire Sécurité Sociale : l'archive est irremplaçable !
Tag(s) : #Histoire