Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le conseiller général FN Laurent Lopez à Brignoles, lâché par ses troupes

Par E. Charles (echarles@varmatin.com)

Créé le 03/10/2015 - 07:09

Coup dur à la veille des élections. Le leader de l’opposition municipale, conseiller général et candidat à sa succession, enregistre deux défections dans ses rangs. Tardieu et Ourcival veulent rejoindre la majorité

Le feu couvait depuis un moment déjà. Attisé par des divergences de plus en plus nombreuses, il s'est propagé dans les rangs du groupe d'opposition Front national. Sur les six élus, il n'en reste donc que quatre. Romain Tardieu, retraité de l'Éducation nationale, et sa cadette aide-soignante, Claire Ourcival, tous deux adhérents au FN depuis peu, ont décidé de jeter l'éponge. Pour rendre leur carte et demander à se rallier à la majorité. Les raisons de cette défection ?

« C'est une démarche de conscience, selon Romain Tardieu, qui voit dans l'opposition systématique de Laurent Lopez une attitude stérile. On était toujours dans la contestation, jamais dans la construction, alors que force est de constater que ce que fait la municipalité est positif ». Une «équipe sérieuse et compétente » avec laquelle les deux conseillers ont désormais «l'envie de travailler dans l'intérêt des Brignolais».

Des divergences idéologiques

La jeune Claire Ourcival, elle, ne cache pas ses différences idéologiques profondes avec le mouvement qu'elle a rallié fin 2013. «Je croyais en un parti ouvert, à l'écoute des gens pour leur apporter des solutions. Mais la réalité est tout autre. C'est une lutte d'ego pour obtenir des postes et des investitures.»

La dédiabolisation du parti, elle en était persuadée. Elle a rapidement « déchanté ». La conseillère n'a pas hésité à relever «les propos racistes de militants, mais Laurent Lopez n'a jamais tranché pour les condamner. J'ai alors été écartée, voire méprisée… »

Romain Tardieu va plus loin et considère que rien a changé dans le fond du discours. « L'idéologie reste extrémiste mais il ne faut plus le dire ! Le parti avance masqué et les consignes de la fédération sont de ne rien dire… »

« Une trahison », pour le FN

Forcément, balancer contre son ancien camp passe difficilement aux yeux des cadres du parti. «On y est accueilli à bras ouverts, mais pour en sortir, c'est autre chose ». À la demande de Laurent Lopez, le secrétaire départemental Frédéric Boccaletti les a donc invités à démissionner. Trop tard pour Claire Ourcival, qui n'avait pas renouvelé son adhésion au Front. Romain Tardieu risque, lui, une convocation devant le conseil de discipline du parti. Il devrait y répondre d'acte de « trahison », et se défendre d'être un « vendu». Un « vendu » à la cause de la majorité municipale qui n'a pas encore fait savoir si elle acceptait d'intégrer les deux conseillers. Ces derniers disent toutefois avoir « été reçus à bras ouverts, lors de l'inauguration du local de campagne de Chantal Lassoutanie et Jean-Pierre Véran». Car, pour enfoncer le clou, les deux anciens du Front ont immédiatement fait part de leur soutien inconditionnel aux candidats du binôme UMP/ UDI, pour les élections départementales des 22 et 29 mars…

URL source: http://www.varmatin.com/brignoles/le-conseiller-general-fn-laurent-lopez-a-brignoles-lache-par-ses-troupes.2070876.html

Tag(s) : #BRIGNOLES