Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme samedi 13 décembre dernier à Bandol, ce jour aux barrières de péages du Luc – Le Cannet, une trentaine de camarades du PCF Var ont distribué des tracts pour dire Stop au racket par les sociétés concessionnaires d’autoroutes et pour demander leur renationalisation.

Alors que pour les usagers c’est une hausse vertigineuse des péages autoroutiers, les concessionnaires telles que Vinci, Eiffage et consorts, sont depuis leur privatisation en 2005 sur des marges nettes à près de 25% et dégagent d’énormes profits à hauteur de 15 milliards d’euros en dividendes versés à leurs actionnaires.

Les autoroutes, dont la construction a été financée en grande partie par les contribuables, doivent revenir à l’État et donc au peuple. Les bénéfices ainsi redistribués doivent participer à la baisse significative du prix des péages mais aussi servir à la transition écologique en matière de transports.

Au lieu de demander tous les sacrifices aux ménages, il est temps que la finance soit mise au pas et paye enfin son tribut !

PCF : Non au racket des autoroutes et renationalisation
PCF : Non au racket des autoroutes et renationalisation
PCF : Non au racket des autoroutes et renationalisation
PCF : Non au racket des autoroutes et renationalisation
PCF : Non au racket des autoroutes et renationalisation
Tag(s) : #Economie