Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mexique: La France doit exprimer sa solidarité avec les mobilisations pour le retour des 43 étudiants disparus.

Le ministère des Affaires étrangères rencontrait son homologue mexicain José Antonio Meade Kuribreña le 26 novembre dernier. Selon le communiqué du ministère, les deux ministres n'ont pas abordé la situation que traverse le Mexique depuis la disparition de 43 étudiants.

La France ne peut détourner ainsi le regard lorsque des mobilisations aussi massives se déroulent depuis plusieurs semaines dans tout le pays pour exiger justice et le retour en vie des 43 jeunes disparus.
Les violences et les provocations organisées lors des manifestations populaires de ces derniers jours, la répression policière brutale et l'arrestation de 11 personnes sont les réponses que le gouvernement donne à un peuple qui crie sa révolte et son indignation contre la corruption et l'injustice.

Cette affaire met en évidence l'ampleur des collusions entre les autorités politiques et le crime organisé.
Les dizaines des fosses communes clandestines, contenant les restes de morts non identifiés, ont été mises au jour. Le Mexique est un pays où les opposants politiques et les défenseurs des droits de l'homme disparaissent et sont tués.

Il est temps pour que la France exprime toute sa solidarité avec ces mobilisations qui réclament le retour des 43 étudiants et avec tous ceux qui, au Mexique, ont la démocratie au cœur.

Le 1er décembre 2014

Mexique: La France doit exprimer sa solidarité avec les mobilisations pour le retour des 43 étudiants disparus (PCF)
Tag(s) : #Monde