Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contrebande de carburant par Daesh

Posté le 21 octobre 2014

Depuis de nombreux mois, les barbares de Daesh ont lancé une offensive sur plusieurs fronts.

Ils accaparent par la force des territoires, des moyens de production, des puits de pétrole. Ils occupent et déstabilisent désormais une grande partie de la Syrie et de l’Irak.

La capture par Daesh de champs de pétrole en Irak et en Syrie lui permet de bénéficier de sources de financement conséquentes. On estime aujourd’hui la capacité de production sur laquelle peut compter Daesh à 50 000 barils par jour côté syrien et 30 000 côté irakien soit 3,2 millions de dollars par jour.

Daesh utilise ces sources de financements pour semer le chaos puisqu’une hausse significative de saisies de carburant de contrebande sur la frontière turque a été démontrée.

Face aux crimes et à la barbarie de Daesh sur les territoires qu’ils occupent, comme dans la ville de Kobané par exemple, il est urgent de leur couper toutes sources de financements.

J’ai donc déposé une question à la Commission pour demander: quelles sont les sanctions prises par l’action extérieure pour mettre fin à ces sources de financements, comment s’assure-t-on que ce carburant de contrebande ne soit pas exporté en Europe et si, après enquête, des mesures ont été prises contre les flux d’armes et de financements à destination de Daesh ?

Question déposée à la Commission:

La capture par Daesh de champs de pétrole en Irak et en Syrie lui permet de bénéficier de sources de financements conséquentes. Les capacités de production sur lesquels peut compter Daesh sont estimées à 50 000 barils par jour côté syrien et 30 000 côté irakien. Ce qui peut représenter 3,2 millions de dollars par jour.

La hausse significative des saisies de carburant de contrebande sur la frontière turque démontre un nouvel afflux et donc une utilisation par Daesh de ces sources de financements, corroborant les déclarations de l’ambassadrice de l’Union européenne en Irak lors d’une audition parlementaire, le 2 septembre.

Les atrocités commises par Daesh dans les territoires qu’il contrôle, soulignent l’importance de couper toutes sources de financements à cette entité barbare.

Quelles mesures de sanctions, de coordinations, les services de l’Action extérieure prennent pour tarir ces sources de financements?

Comment les services de l’Action extérieure s’assurent que ce carburant de contrebande transitant par la Turquie ou le Kurdistan irakien, ne soit pas mélangé à des sources traditionnelles puis exporté vers l’Europe?

Les services de l’Action extérieure ont-ils procédé à des enquêtes, puis pris des mesures contre les flux d’armes et de financements à destination de Daesh?

http://www.patrick-le-hyaric.eu/contrebande-de-carburant-par-daesh/

Syrie - Irak : Contrebande de carburant par Daesh
Tag(s) : #Monde