Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le président palestinien Mahmoud Abbas a qualifié jeudi de "déclaration de guerre" aux Palestiniens et aux musulmans et les récents agissements israéliens à Jérusalem-Est.
"La poursuite de ces agressions et cette dangereuse escalade israélienne constituent une déclaration de guerre au peuple palestinien, à ses lieux sacrés et à la nation arabe et musulmane", a dit M. Abbas selon son porte-parole Nabil Abou Roudeina.
La police israélienne a annoncé cette fermeture ce jeudi matin, après qu'un militant d'extrême droite israélien, Yéhuda Glicka été grièvement blessé mercredi soir à Jérusalem-ouest par les tirs d'un motocycliste.
L'esplanade des Mosquées dans la vieille ville de Jérusalem est interdite d'accès aux visiteurs et aux fidèles musulmans "jusqu'à nouvel ordre", a annoncé la police israélienne : "Le Mont du Temple (l'esplanade des Mosquées) est interdit jusqu'à nouvel ordre à tous les visiteurs, mais aussi et de façon exceptionnelle, aux musulmans venus y prier en raison des tensions actuelles", a déclaré la porte-parole israélienne Luba S
amri.

Yéhuda Glick est un militant d'extrême droite qui milite depuis des années afin d'obtenir l'autorisation pour les juifs de prier sur le mont du Temple, lieu le plus saint du judaïsme où s'étend l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam. Il a été expulsé à de multiples reprises de l'esplanade des Mosquées par la police israélienne.

Ce jeudi matin, un Palestinien soupçonné d'avoir tiré mercredi et blessé Yéhuda Glick a été tué par la police israélienne lors d'un échange de tirs jeudi matin :"Le Palestinien, qui était le principal suspect de l'attaque mercredi soir a été éliminé à son domicile dans le quartier d'Abou Tor à Jérusalem par une unité des forces spéciales de la police à la suite d'un échange de tirs", a précisé le porte-parole de la police israélienne. Ce Palestinien tué s'appelait Muataz Hijazi, selon des sources palestiniennes.

Le statut de l'esplanade des Mosquées est une source de tensions permanentes. Les musulmans s'alarment de l'intention prêtée au gouvernement israélien d'autoriser les juifs à y prier, ce qu'ils n'ont pas le droit de faire jusqu'à présent. Ils redoutent qu'une telle autorisation constitue le premier pas vers la destruction des mosquées en vue de bâtir le troisième temple juif.

Chaque tentative de militants d'extrême droite israéliens pour organiser une prière sur l'Esplanade des Mosquées provoque des incidents avec les Palestiniens. L'attaque contre Yéhuda Glick s'est produite au moment où Jérusalem-est est en proie depuis l'été à des tensions croissantes qui font craindre un embrasement généralisé. Sur fond d'enlisement des efforts de paix, les tensions ont été exacerbées depuis l'été par une série d'événements: assassinat d'un jeune Palestinien par des extrémistes juifs en juillet après l'assassinat de trois adolescents juifs, arrestations de centaines de Palestiniens, guerre à Gaza, visites de juifs perçues comme des provocations sur l'esplanade des Mosquées, poursuite de la colonisation et appropriations de maisons palestiniennes par des colons dans le quartier arabe de Silwan notamment.
Fabrice Savel avec AFP
Jeudi, 30 Octobre, 2014
http://www.humani
te.fr/

La fermeture par Israël de l'Esplanade des mosquées à Jérusalem, une "déclaration de guerre au peuple palestinien"
Tag(s) : #Monde