Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans son dernier décompte annoncé ce mercredi, la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, faisait ainsi état de plus de 1900 morts sur 3500 cas. La semaine passée, l'OMS recensait 1552 morts sur 3069 cas. Le nombre de morts dans cette épidémie sans précédent depuis l'apparition du virus en 1976, surpasse ainsi la totalité des décès de toutes les flambées précédentes. "Avec la réponse internationale coordonnée, la mobilisation des fonds et la venue des experts techniques, nous espérons stopper toute transmission dans les six à neuf mois", a-t-elle ajouté.

La directrice de l’OMS a ainsi détaillé sa feuille de route, expliquant que "dans les trois pays où la flambée d'Ebola est la plus intense (Guinée, Liberia et Sierra Leone) l'Organisation internationale veut inverser la tendance de l'infection dans les trois mois". Quant au Sénégal et à la République démocratique du Congo qui connaissent des cas isolés, "nous voudrions arrêter cette transmission localisée dans les huit semaines". Malgré ces déclarations plutôt optimistes, l’OMS a toutefois annoncé s’attendre à plus de 20000 cas au cours de cette épidémie.
L’OMS a également décidé de réunir pas moins de 200 experts à Genève en huis clos afin d’analyser "les possibilités de production et d'utilisation de ces traitements" expérimentaux. La réunion vise notamment à "informer les autorités règlementaires nationales sur la situation des produits susceptibles d'être utilisés et favoriser les contacts entre les pays touchés et les fabricants" précise l’organisation onusienne.
Toute une gamme d'interventions n'ayant pas fait leurs preuves (produits sanguins, thérapies immunitaires médicaments et vaccins) sont en cours de développement à des stades divers, mais aucun d'eux n'a encore été homologué pour un usage standard. L’OMS avait statué début août que face à la flambée de l’épidémie, les conditions éthiques étaient remplies pour proposer des traitements et interventions qui n’avaient pas encore fait parfaitement leurs preuves. Le sérum ZMapp a montré de très bons résultats, mais les stocks de ce médicament expérimental, onéreux, sont déjà épuisés. Ce traitement, expérimenté uniquement sur les malades occidentaux, est long et difficile à produire.

Jeudi, 4 Septembre, 2014

http://www.humanite.fr/

Tag(s) : #Santé