Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Solidarité avec le Parti communiste d'Ukraine

Les députés du Parti communiste d'Ukraine viennent d'être exclus du Parlement ukrainien quelques jours après que celui-ci ait fait voter une loi demandant l'interdiction pure et simple du Parti communiste d’Ukraine et de tous ses symboles. Le procès contre le KPU se tient ce 24 juillet à Kiev.

Le PCF exprime sa solidarité envers le KPU et condamne ce nouvel acte ignominieux que s'apprête à commettre le pouvoir ukrainien à l'encontre d'un parti qui a déjà dû subir depuis de longs mois d'intolérables agressions, intimidations et chantages.

Alors que l'Ukraine subit une grave crise politique et maintenant un conflit armé qui peuvent avoir de lourdes conséquences pour l’avenir de ce pays et de son peuple ; et que, par ailleurs, son gouvernement vient de signer un accord d'association avec l'Union européenne: comment justifier que des dispositions essentielles de la charte des Nations Unies, de la Déclaration universelle des droits de l'homme ainsi que de la Charte européenne des droits de l'homme ,garantissant notamment les droits d'association et d'expression des partis politiques puissent être ainsi aussi arbitrairement bafouées.

Le parti communiste d’Ukraine n'a cessé de proclamer, à tout moment, que son opposition au pouvoir actuel, s’exerçait sur la base d'une démarche démocratique. C’est dans ce cadre qu’il a notamment exprimé son opposition aux accords économiques en cours, son exigence de profondes réformes constitutionnelles permettant à l’ensemble du peuple ukrainien d’exercer son droit à une pleine souveraineté, sans pressions ni ingérences extérieures ; son refus de la guerre qui touche l’est du pays et la nécessité de parvenir à une résolution pacifique du conflit en cours.

Dans ces conditions, l’interdiction du Parti communiste d’Ukraine constituerait une violation des droits civils et politiques fondamentaux dans ce pays, et serait profondément dommageable à la légitimité démocratique et au respect des « valeurs » de l’Union européenne, dont les nouvelles autorités politiques au pouvoir, prétendent se réclamer.

Le Parti communiste français demande au gouvernement français d’intervenir de toute urgence auprès du Président ukrainien Piotr Porochenko pour que soit levée la demande d’interdiction du Parti communiste d’Ukraine et pour que soit respectée ainsi dans ce pays, les droits d’expression et d’association politique exercés dans un cadre démocratique.

Le PCF appelle à renforcer d'autant plus la solidarité avec le Parti communiste d'Ukraine et toutes les organisations progressistes qui luttent pour leurs droits sociaux et démocratiques et pour la souveraineté de leur pays.

PCF le jeudi 24 juillet 2014

Solidarité avec le Parti communiste d'Ukraine (PCF)
Tag(s) : #Politique