Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Lysiane Alezard. "Moi qui suis juive par ma famille, je ne serais jamais antisémite. Et c'est sans doute cet héritage culturel et politique de résistance à l'oppression, qui me fait haïr la guerre, agir pour le droit des peuples et refuser de toutes mes forces ces crimes de guerre commis par l'armée israélienne".

Une tribune de Lysiane Alezard, conseillère municipale Front de gauche, d’Issy les Moulineaux (92)

Pour le droit du peuple palestinien à un Etat : certainement pas par antisémitisme, juste pour le respect du droit international !
Avec cette nouvelle et redoutable intervention militaire israélienne contre la bande de Gaza, les sionistes de tous poils se sont déchaînés, mais pas qu'eux. La propagande israélienne qui vise à faire présenter ce conflit sous un jour uniquement religieux, parce qu'Israël veut être reconnu comme un Etat "juif", le fait que F. Hollande réunisse les représentants des communautés religieuses pour "ne pas importer le conflit en France", la présentation par de pseudo experts d'une pseudo guerre entre juifs et musulmans. Jusqu'à ce bulldozer médiatique qui nous a présentés les dernières manifestations comme des hauts lieux d'antisémitisme. STOP à cette confusion des genres.

Ce conflit remonte à 66 ans, il est avant tout le résultat d'un rêve colonisateur de l'Etat israélien, relayé par une armée sous perfusion des dollars américains. Hélas, les pays européens sont peu nombreux à s'opposer à cette visée. On le sait aussi, les juifs sont nombreux parmi ceux qui s'opposent à cette occupation. Ils le font comme citoyens, pour eux le fait d'être juif n'est pas nécessairement synonyme d'appartenance religieuse. Et évidemment, l'antisémitisme n'a rien à faire dans ce combat pour la justice et la paix, ni là ni ailleurs.

Alors avant qu'on ne m'accuse d'antisémitisme à mots couverts, ou ouvertement, accusation que subissent de nombreux militants en ce moment, moi qui suis juive par ma famille, comme un héritage culturel et politique de résistance à l'oppression, je dis juste simplement : je ne suis et ne serai jamais antisémite. Ce serait faire injure à toute ma famille maternelle, celle qui a péri dans les camps de concentration, celle qui a survécu aux camps de la mort, celle qui a été raflée le 16 juillet 1942 et a dû se cacher pendant la guerre.

C'est sans doute ce passé aussi qui me fait haïr la guerre, agir pour le droit des peuples et refuser de toutes mes forces ces crimes de guerre commis par l'armée israélienne....

Mardi, 29 Juillet, 2014

http://www.humanite.fr/

Pour le droit du peuple palestinien à un Etat (Tribune de Lysiane Alezard)
Tag(s) : #Politique