Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mise au placard ou épuration au Quai d'Orsay ?

Quai d'Orsay : les ambassadeurs arabisants envoyés en Amérique du sud...

Successivement, trois ambassadeurs spécialistes du monde arabe viennent d’être nommés en Amérique du sud ou en Europe du nord. Une vague de nominations qui suscite l’incompréhension de nombreux diplomates au moment où notre pays a tant besoin d’expertise face à un monde arabe en pleine recomposition.

Ambassadeur aux Emirats arabes unis, Alain Azouaou a été prié de s’intéresser à l’Irlande, où il représentera désormais l'Hexagone. Cet arabisant, fin connaisseur du Golfe où il a été ambassadeur au Qatar et consul-général à Djeddah en Arabie saoudite, a notamment participé à l’installation de la base militaire française à Abou Dhabi. Et ces derniers mois, il a parrainé le contrat sur la fourniture de satellites d'observation aux Emirats. Bref, il n’a pas démérité. Alain Azouaou a été remplacé aux Emirats par Michel Miraillet, ancien patron de la Direction des affaires stratégiques au ministère de la Défense, peu familier du Moyen-Orient, et connu pour son tropisme favorable à Israël.

Consul-général de France à Jérusalem – c’est-à-dire en fait le représentant de Paris auprès des Palestiniens – Frédéric Desagneaux est dépêché lui à Caracas au Vénézuéla pour représenter notre beau pays. « C’est un excellent connaisseur du problème palestinien », souligne un de ses collègues qui n’en revient pas de telles nominations. « Il avait dénoncé à maintes reprises dans ses télégrammes la colonisation israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-est », ajoute ce diplomate.

Enfin, Denis Pietton, directeur de cabinet de Laurent Fabius, a été nommé au début de l’été ambassadeur de France au Brésil. Las d’être court circuité par d’autres membres du cabinet de Laurent Fabius, ce cadre émérite du Quai n’aura fait qu’un an auprès du ministre des Affaires étrangères. Denis Pietton avait été ambassadeur de France au Liban, consul général de France à Jérusalem, et numéro deux à Washington.

Seul rescapé de ce qu’on oserait appeler une chasse aux sorcières, Christian Nachlé, chargé du Moyen-Orient au cabinet de M. Fabius, a été désigné ambassadeur de France à Koweït… au bout d’un an seulement auprès du ministre. Il a été remplacé par Anne-Claire Legendre, une arabisante qui travaillait auparavant sous l’autorité de Gérard Araud, à la représentation française auprès des Nations unies à New York.

« Vos amis du deuxième étage (sous entendu de la toute puissante direction Afrique du nord/Moyen-Orient) et leur slogan l’OLP vaincra, c’est fini maintenant », me disait il y a quelques années un ambassadeur pro-israélien un tantinet néoconservateur, ravi de tailler des croupières à ses rivaux arabisants …. Amorcé sous Bernard Kouchner en 2007, le mouvement se poursuit donc. Reste à savoir si c'est la meilleure façon de concevoir une bonne politique étrangère au Moyen-Orient....

http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2013/09/quai-dorsay-les-ambassadeurs-a.html

Tag(s) : #Politique