Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gaza : « Défendre la voix du droit, de la paix, de la justice » (Pierre Laurent)

15 jours que dure l'insupportable calvaire imposé en toute impunité au peuple palestinien par Israël : 600 morts, des milliers de blessés, des quartiers entiers de Gaza détruits...

Le président américain, dans sa conférence de presse du 21 juillet, appelle à un simple cessez-le-feu après avoir donné quitus au gouvernement israélien de son action de représailles contre toute une population civile désarmée. Laurent Fabius veut en faire de même. Combien de Palestiniens morts faudra-t-il pour que les dirigeants américains, français, européens osent s'opposer en actes à l'ignoble sauvagerie déployée par l'armée israélienne ?

L'objectif poursuivi par le gouvernement israélien est pourtant clair : il veut rendre impossible toute solution de paix respectant le peuple palestinien dans sa souveraineté et sa dignité. Le Conseil de sécurité de l'ONU ne peut plus tergiverser et doit prendre l'initiative de sanctions contre Israël pour obtenir un réel cessez-le-feu ouvrant la voie à la paix: c'est le seul moyen d'imposer à Israël le respect de ses engagements antérieurs et la fin des violations gravissimes des droits humains et du droit international dont il se rend coupable. Le peuple palestinien doit être placé sous protection internationale.

Le blocus de Gaza doit être levé. Le cessez-le-feu ne peut-être un statu quo. La France doit agir pour une solution politique à un conflit politique dont l'injustice perdure depuis plus de 60 ans pour les Palestiniens. Plutôt que de prendre acte d'un échec diplomatique comme l'a fait le ministre français des Affaires étrangères, la France doit mettre tous les moyens dont elle dispose à l'oeuvre, y compris les sanctions et la suspension immédiate des accords d'association et de coopération bilatéraux et européens avec Israël, pour stopper l'action militaire et créer les conditions d'une conférence internationale pour la Paix qu'elle pourrait accueillir à Paris. Enfin, notre pays s'honorerait de manifester sa solidarité avec le peuple palestinien en apportant son aide aux blessés de Gaza en les accueillant sur son sol.

C'est pour défendre la voix du droit, de la paix, de la justice qu'à l'appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, le PCF sera dans la rue ce 23 juillet pour manifester pacifiquement de Denfert-Rochereau aux Invalides à partir de 18h30. Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Gaza : « Défendre la voix du droit, de la paix, de la justice » (PCF)
Tag(s) : #Politique