Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF NATIONAL, SAMEDI 19 JUILLET 2014: ATTEINTES À LA LIBERTE D’EXPRESSION


En inter­disant la mani­fes­tation prévue le 19 juillet à Paris en faveur des droits du peuple pales­tinien notre gou­ver­nement est-il en train d’inventer une exception fran­çaise pour ce qui concerne la liberté d’expression ?

On peut le craindre lorsque l’on rap­proche l’exploitation qui a été faite des inci­dents en marge de la mani­fes­tation du 13 juillet à Paris (dont la res­pon­sa­bilité incombe clai­rement à la Ligue de Défense Juive), les décla­ra­tions gou­ver­ne­men­tales rap­portées par la presse, et les inter­dic­tions ou ten­ta­tives des auto­rités admi­nis­tra­tives d’interdire les ras­sem­ble­ments ou mani­fes­ta­tions à Nice, à Paris ou ailleurs, qui étaient appelés en réaction à l’agression israé­lienne contre la popu­lation de Gaza.

Faut-il le rap­peler ? Nous ne tolérons pas, nous ne tolé­rerons jamais, que des paroles ou des actes anti­sé­mites déna­turent nos actions pour le droit inter­na­tional, pour les droits nationaux du peuple pales­tinien, contre la poli­tique israé­lienne et les crimes commis par l’État d’Israël. La loi fran­çaise condamne et réprime les propos et les actes anti­sé­mites : c’est très bien ainsi. Mais tout ce qui va au-delà de la simple appli­cation de cette loi, sous couvert de lutte contre l’antisémitisme ou contre une sup­posée "impor­tation du conflit israélo-palestinien en France", comme les cir­cu­laires Alliot-Marie/Mercier qui ne sont tou­jours pas abrogées, ou les limi­ta­tions du droit de mani­fes­tation, consti­tuent des atteintes insup­por­tables à la liberté d’expression. La seule expression auto­risée, dans l’avenir, serait-elle celle qui est for­matée par les com­mu­niqués du gou­ver­nement israélien, de son armée, de son ambassade en France et de ses relais habi­tuels ? Il est inad­mis­sible de s’abriter der­rière de tels argu­ments pour empêcher des mani­fes­ta­tions paci­fiques demandant l’application du droit inter­na­tional et l’arrêt de bom­bar­de­ments sur une popu­lation civile.

Ceux qui se pré­tendent pom­piers en pro­clamant ver­tueu­sement qu’ils ne veulent pas "importer le conflit israélo-palestinien en France" ne sont-ils pas les pires incen­diaires lorsqu’ils confondent sciemment la lutte contre l’antisémitisme et le soutien à la poli­tique cri­mi­nelle de l’État d’Israël, ou lorsqu’ils cèdent aux pres­sions de Néta­nyahou dans leur prise de position ?

Le Col­lectif National pour une Paix Juste et Durable entre Pales­ti­niens et Israé­liens * demande :

- l’application pleine et entière du droit consti­tu­tionnel de mani­fester en France,

- une enquête impar­tiale et indé­pen­dante sur les inci­dents de la rue de la Roquette

- la dis­so­lution de la LDJ, groupe ultra-violent d’extrême-droite, déjà interdit aux États-Unis.

- et toujours l’abrogation des scandaleuses circulaires Alliot-Marie / Mercier

APPEL DU COLLECTIF NATIONAL POUR UNE PAIX JUSTE ET DURABLE ENTRE ISRAÉLIENS ET PALESTINIENS
*Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) – Alliance for Freedom and Dignity (AFD) – Alternative Libertaire (AL) – Américains contre la guerre (AAW) – Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) – Association des Tunisiens en France (ATF) – Association France Palestine Solidarité (AFPS) – Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) – Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) – Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) – Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) – Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) – Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) – Cedetim / IPAM – Collectif des Musulmans de France (CMF) – Collectif Faty Koumba – Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP)- Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) – Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) – Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) – Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) – Confédération Générale du Travail (CGT) – Confédération paysanne - Droit-Solidarité – Ensemble – Europe Ecologie les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) – Fédération Syndicale Unitaire (FSU) – Gauche Unitaire (GU) – Génération Palestine – La Courneuve-Palestine – le Mouvement de la Paix – les Alternatifs – les Femmes en noir – Ligue des droits de l’Homme (LDH) – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) – Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) – Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) – Mouvement Politique d’Emancipation populaire (M’PEP) – Organisation de Femmes Egalité – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) – Parti Communiste Français (PCF) – Parti de Gauche (PG) – Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) – Une Autre Voix Juive (UAVJ) – Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) – Union Générale des Etudiants de Palestine (GUPS-France) – Union Juive Française pour la Paix (UJFP) – Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) – Union syndicale Solidaires

APPEL DU COLLECTIF NATIONAL POUR UNE PAIX JUSTE ET DURABLE ENTRE ISRAÉLIENS ET PALESTINIENS
Tag(s) : #Société